Le syndrome de l’imposteur

Le concept du syndrome de l’imposteur (aussi appelé « syndrome de l’autodidacte » ou « complexe d’imposture ») a fait son apparition en 1978, à la suite de travaux mené́s, par Pauline Rose Clance et Suzanne Imes.