Karine Maurel

Quelle chance d'avoir un haut QI !

Avant de commencer, voici quelques notions sur les hauts quotients intellectuels

Si nous partons du postulat, que l’on sait maintenant plus ou moins, mesurer l’intelligence d’une personne, alors nous pouvons dire que la mesure ne se fait pas à partir d’un, mais de plusieurs tests.
Et la liste est longue ! 
Je vous partage ici, une liste, non exhaustive, de l’institut de psychologie de Paris, faite en 1992 par BERNAUD J.L., PRIOU P. et SIMONNET R.

Je vous explique tout

Comment mesure-t-on l'intelligence ?

L’intelligence se mesure avec toute une batterie de tests.

On ne peut pas prétendre avoir mesuré l’intelligence de quelqu’un avec un seul test, d’autant plus, si ce test est payant et fait sur internet.
Par pitié, fuyez ce genre de test !

Pour vous donner un exemple, j’ai volontairement passé et payé plusieurs tests de QI sur internet, le moins cher était à 12€, le plus cher à 159€.

Leur fiabilité est NULLE !

Voici mes résultats, du moins cher au plus cher :
– 95
– 151
– 113
– 124
– 138

 Et du coup ? Je fais comment moi ??? 

Je crois qui ? 
Ben… Aucun de ces tests, en fait.

Pour connaître votre QI, il vous faut aller chez un psychologue spécialisé et surtout éviter de pianoter 2 minutes sur votre clavier.
Il faudra ensuite le confirmer, chez un autre spécialiste.

Ne prenez donc pas tout, pour argent comptant !

Pourquoi ne pas se tourner vers ces tests, qui sont proposés sur internet ?

Simplement parce qu’un test ne se focalise que sur une infime partie des fonctions cognitives, or pour calculer l’intelligence, nous ne devons pas nous restreindre mais bien tester l’intelligence à plusieurs niveaux, avec au moins 10 tests différents, afin d’échantillonner un maximum de fonction cognitive du cerveau. 

La batterie de test la plus connue est celle de Wechsler, cherchant à mettre en évidence les capacités dans certains domaines, comme le verbal, le non-verbal, les représentations spéciales, les connaissances acquises (en évitant le plus possible les connaissances scolaires), la rapidité de restitution, mais aussi d’exécution et tant d’autres…

Aucun de ces tests ne demandent de savoir lire, ni chez l’enfant, ni chez l’adulte, contrairement aux tests faits sur internet.
Ils s’adaptent même à la personne atteinte d’un handicap, ce que ne peut pas faire le test internet.

Que calculent ces tests ?

Ces tests calculent ce que l’on appelle l’intelligence générale et ils démontrent que, sur la population testée ou sur l’échantillon donné, les personnes ayant des scores faibles dans un test, ont des scores faibles dans d’autres tests et vice versa.

De ce fait, ils mettent en exergue la corrélation entre tous les tests et c’est ce que les psychologues appellent  l’intelligence générale ou Facteur G (qui est la part du temps, commune à toutes les fonctions cognitives, moyenne pondérée du niveau moyen de vos fonctions cognitives).

Qu'est-ce qu'une mesure de quotient intellectuel ?

C’est une conversion du facteur G trouvé sur une échelle particulière.
Dit autrement, c’est rapporter les résultats que vous avez eu, en intelligence générale d’une population de référence, qui est toujours la population nationale, de même âge.

Comme nous l’avons vu plus haut, ce quotient mesure :

    • La Compréhension Verbale

Mesure des aptitudes verbales, en s’appuyant sur le raisonnement, la conceptualisation et la compréhension. Maitrise des connaissances et aptitude à les utiliser à bon escient. 

    • Le Raisonnement Perceptif

Evalue l’intelligence dite fluide, en s’appuyant sur la résolution de nouveaux problèmes.

    • La Mémoire de travail

Note la capacité à conserver une information en mémoire à court terme et d’y effectuer un travail cognitif (mémoriser de numéro de téléphone, faire deux choses à la fois…)

    • La Vitesse de traitement

Détermine la capacité à effectuer rapidement une tâche cognitive simple et connue.

Répartition

Soyez conscient que le test français ne peut se comparer à une autre nationalité, il est spécifique !
De ce fait, quand on vous dit qu’Einstein avait 160 (Allemand), Copernic 130 (Polonais) ou Mozart 150 (Autrichien), on vous influe et on vous fait croire que toutes les nations sont comparables, mais le test étant adapté à chaque pays, la comparaison est infaisable.

C’est pour cela que lorsque CNews publie le 

Qui sont ces personnes à haut QI ?

Appelés aussi surdoués ou précoces, quand il s’agit d’un enfant ou personne à haut potentiel, ces personnes sont soit au seuil de 130, soit au delà.

Ont-ils réellement tous des problèmes ?

Les fausses informations circulent sur les personnes à haut QI.

Depuis une dizaine d’année, les médias s’intéressent et parlent énormément des haut QI mais… ils ne cherchent pas vraiment à vérifier leurs sources. Ceci étant dit, ce n’est pas vraiment de leurs fautes puisque certains psychologues, coachs, associations en parlent de la même manière, avec un biais cognitif (schéma de pensée trompeur et faussement logique qui permet de porter un jugement hâtif), qui tend à s’intéresser aux personnes venant les consulter.

D’après eux, les haut QI seraient les damnés de la terre, rien ne fonctionnerait pour eux, ils auraient plus de difficultés scolaires, plus de maladies, ou encore d’addictions.

Pas facile d’être surdoué !
minion les minions rire Image, GIF animé

Alors, certains comme moi, ont certainement rencontrés des difficultés mais doit-on généraliser ?
Et puis, une fois que l’on sait que l’on est haut QI et que l’on nous donne les clefs, a-t-on réellement toujours ces soucis-ci ??? Je ne le crois pas.

Regardons de plus près ce que nous dit l'étude menée, par Franck Ramus.

Franck Ramus, Directeur de Recherche au CNRS, Professeur au laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique à l’Ecole Normale Supérieure, membre du Conseil scientifique de l’Education nationale et son équipe ont réalisé plusieurs études dont une, qui nous intéresse ici.
Il ont aussi étudié pour cela, d’autres études déjà publiées, comme le panel 2007, de l’ADEP, qui basée sur 35.000 élèves, de la 6e à la terminale et qui se poursuit encore aujourd’hui.
Cette étude de l’éducation nationale a fait passer aux élèves entrant en 6e, un test de QI (les élèves n’étant pas au courant, n’ont pas eu leurs résultats pour ne pas fausser la suite de l’étude).

Que nous révèle cette étude ?

Déjà, ce que nous savons, depuis le début du XXe siècle, qui est, que d’une manière générale, le quotient intellectuel est s’accorde positivement avec tout ce qui vous arrive dans la vie.

Par exemple, avec votre niveau d’étude, comme vous pouvez le voir sur les schémas suivants, schéma issus d’un article de l’année dernière, basé sur 4 études.
Vous y trouverez le taux de QI noté sur l’axe des x et le niveau scolaire, sur y et vous y découvrirez le rapport réciproque positif sur les 4 graphiques.

Art. du 08/03/2021 : Comparaison des effets linéaires et non linéaires des capacités cognitives sur les résultats de la vie
Matt I. Brown , Jonathan Wai , Christopher F. Chabris

Ce ne sont pas des lignes droites car bien entendu, l’exception confirme toujours la règle.
Il y a de très haut QI qui ne réussissent pas leur scolarité et de très bas QI qui réussissent mieux que ce qui leurs était prédit.
Tout existe mais la grand majorité est celle présentée et confirmée, dans ces 4 études.

A l’identique, on retrouve les mêmes courbes avec les revenus.
Effectivement, cela parait logique puisque le niveau d’études est plus élevé, les postes visés rémunèrent mieux que la moyenne.
La relation est moins forte mais elle existe néanmoins et se retrouve de la même manière dans l’article suscité.

De même, le QI est en lien avec tout ce qui vous arrive de positif dans la vie et cela se note également face aux différentes manières de mourir, comme les accidents cardio-vasculaires, avec moins d’accident, le suicide, moins important aussi…

De ce fait, comment les médias peuvent signifier que 70% des haut QI sont en échec scolaire ?

Ces affirmations, retranscrites dans les journaux, magasines et autres médias, sont issues des psychiatres, psychologues, coachs et associations de personnes ou de parents à hauts QI, qui rencontrent une population de haut QI malade, fatiguée, ayant des troubles mentaux, psychologiques ou des difficultés diverses et variées, qui nécessitent consultations, mais qui ne sont pas représentatives de la population des hauts QI.

Il faut donc éviter la généralisation mais plutôt travailler sur de plus grandes bases de données, avec une population choisies, ici les hauts QI, que l’on compare ensuite avec les normo-pensants.

Les mêmes résultats sur d'autres cohortes.

Avec la précédente étude, demandée par l’Education nationale, nous nos rendons compte que les hauts QI ne sont pas en difficulté, comme le prétendent les médias mais nous pouvons encore nous poser d’autres questions, comme “sont-ils plus à risques dans les troubles d’apprentissages ?” sauf que la prévalence de la dyslexie a été testé par Franck Ramus et son équipe et qu’il en ressort que les normo-pensant de 6e, ont 3.7% de chance d’être dyslexique, pour 0.4 % des hauts QI. Cela démontent encore le fait que les hauts QI sont plus à risques.

Se basant sur une autre étude, psychologique cette fois-ci, pour trouver la différence de risque psychologique, ils ont analysé les données de la cohorte Eden (plus de 2.000 mamans recrutées à la maternité pour suivre leurs enfants de la naissance à 11 ans et demi) et les résultats sont identiques, les hauts QI n’ont pas plus de difficultés en ces domaines que les autres.

Plus récemment, nouvelle étude et nouveaux résultats, de Victoria Tchefcinko, trouble de déficience verbal et autre, mais ses résultats identiques sur le QI verbal, sur le QI verbal, elle a trouvé qu’ils n’ont pas plus non verbal, différence entre QI verbal et non verbal et toujours pareil, aucun symptôme, même ceux qui ont plus 40 points de différence entre le verbal et le non verbal.

La question a bien été retournée dans tous les sens, même après 11 ans. 
Le TDAH a ensuite été étudié et de même, cela décroit avec le QI.

La dernière étude a été faite en 2022, sur 260.000 britanniques (UK Biobank) et les résultats trouvés sur l’alcoolisme, la solitude, les troubles alimentaires, les TOC, l’anorexie ou la schizophrénie restent les mêmes que ceux trouvés précédemment, les hauts QI n’ont pas plus de problèmes, au contraire.

Il y a 2 choses que les hauts QI ont, la myopie et les allergies.
Une des explications possible est que les hauts QI regardent plus à faible distance, car pour la plus part, ils lisent plus et passent plus de temps sur les écrans, ils seraient donc plus exposé à cette maladie. Il se pourrait que ce ne soit pas l’explication unique mais l’étude n’est pas assez poussée pour aller chercher au-delà.

Et puis les allergies, là aussi, les chercheurs ne savent pas trop mais ils pensent que les hauts QI, plus informés, plus éduqués iraient plus facilement voir leurs médecins, ce serait donc là, un biais de rapport, mais ce n’est pas majoritaire.

En conclusion

Les surdoués ont en moyenne, une meilleure réussite scolaire et professionnelle, pas plus de maladies et/ou de troubles mentaux, voire moins.

Il est clair, que certains surdoués ont tout de même des maladies, c’est vrai.
Être surdoué ne vaccine pas contre cela, certains font des dépressions, des burn-out, mais ils savent mieux rebondir ensuite et ils se suicident moins, face au marasme.

Les études le montrent et dans mon cas très précis, je dirai qu’effectivement, j’ai, moi-même fait parti de ceux qui ont été dans le marasme mais le fait de comprendre et d’apprendre sur moi-même, m’a permis d’estomper et de supprimer ce souci.

TRAVAILLONS CELA ENSEMBLE !

Si vous rencontrez des difficultés, que vous soyez ou que vous vous pensiez haut QI, que votre enfant ou votre concubin(e) le soit ou pense l’être, nous pouvons travailler ensemble, contactez- moi et prenons rendez-vous.

Pour cela vous pouvez le faire via le site : https://karinemaurel.com/contact/

Par mail : contact@karinemaurel.com 

Ou par ici : Facebook  | Instagram  | LinkedIn 

Pour vous aider à relativiser, pensez à la Cohérence cardiaque ou à l’EFT.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre téléchargement est lancé !

Téléchargement de votre Pdf

La Cohérence Cardiaque

Envie de progresser, en étant accompagné(e) ?
Je peux vous coacher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.